Billets d'humeur




Présidentielles : Ressaisissons-nous ! (Il sera trop tard pour pleurnicher quand les jeux seront faits)
(Par Véronique Anger-de Friberg, 2 février 2017)
En mai, le peuple va exercer librement ce droit précieux au nom de nos chères valeurs républicaines de Liberté-Égalité-Fraternité. Comment fait-on pour mobiliser tous les indécis, tous ceux prêts à renoncer à exprimer leur voie, tous ceux qui pourraient changer la donne en étant plus nombreux à dire « NON ! » au vote populiste ? 

Au bout des doigts le monde entier Empêcher que le monde se défasse »)
(Par Véronique Anger-de Friberg, 10 novembre 2016. Paru dans La revue du Cube de décembre 2016)
Sur les épaules des plus jeunes reposent tous nos rêves de changer la société. La jeunesse est toujours un pari sur l’avenir, et les Millenials incarnent la promesse d’un monde meilleur. On lui prête des qualités, un idéalisme que nous avons perdus en chemin. Lourde responsabilité pour des gamins, qui ont tout à prouver, dont nous présumons peut-être des forces. La vérité, c’est qu’il n’existe pas plus de chef d’État-homme (ou femme) providentiel(le) qu’il n’existe de génération providentielle.





(Par Véronique Anger-de Friberg, 2 septembre 2015)
Dans son livre, Cancer, un traitement simple et non toxique (qui vient de paraître aux éditions Thierry Souccar) le Dr Laurent Schwartz, médecin, cancérologue de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris, propose une nouvelle approche de la maladie et des traitements anticancéreux. Son texte, court et engagé, met en lumière le traitement métabolique du cancer, dont l’efficacité peut être supérieure à celle de la chimiothérapie tout en entraînant beaucoup moins d’effets secondaires. Pour en savoir plus sur ce "mode d'emploi" et découvrir le site associé. Voir aussi le documentaire dans lequel apparaît le Dr Schwartz : "Cancer. La piste oubliée" sur Arte (2015).

Aujourd'hui la guerre... 
(Par Véronique Anger-de Friberg, 14/11/2015)
Ceux qui haïssent nos modes de vie, nos libertés, tout ce qui fait France, sont nos ennemis. Ceux qui crachent sur cette fraternité, valeur fondatrice dont découlent toutes les autres, sont nos ennemis. Cette fraternité nous la partageons au-delà du fait d’être Français de naissance ou d’adoption. Nous la partageons avec tous nos frères humains. Non parce que nous pratiquons la même religion ou la même culture, mais parce que nous partageons les même valeurs d’humanité. C’est ce qui fait "commun", c’est ce qui fait que l’Humanité aspire à vivre en paix.

Agir ! (Ou la photo de trop)

(Par Véronique Anger-de Friberg, 3/09/2015)
Un petit être habillé d’un short foncé et d’un polo rouge est étendu sur le ventre sur une plage de Turquie, son visage à demi enfoui dans le sable. Un cliché d’une horreur insoutenable fait la Une de la plupart des médias européens ce jeudi et oblige le monde à regarder la vérité sous un prisme nouveau.

. Changer d’ère pour entrer dans le temps de la fraternité

(Par Véronique Anger-de Friberg. Paru dans La revue du Cube de mai 2015)
Construire sur ce qui rassemble, au-delà de nos différences, au-delà de nos différends, est une condition essentielle à cette révolution positive, car il n’y a pas de changement d’ère possible, ni de projet de société, sans valeurs partagées.

La question de la concurrence des crimes n'a pas de sens.

(Par Véronique Anger-de Friberg (27/01/2015 à l’occasion du 70ème anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz)
N'oublions pas que "Shoah", qui signifie anéantissement, cataclysme, catastrophe, ruine, désolation en hébreu, ne peut être placé sur une échelle comptable pour la bonne raison que rien d'aussi systématique et érigé en système politique, en système d'Etat, pour éradiquer/anéantir totalement une population.

Parce qu'ils n'aiment personne, ils croient qu'ils aiment Dieu

(Par Véronique Anger-de Friberg. 8 janvier 2015)   
La Liberté, l'Amour, la Fraternité, la Tolérance, la Diversité. Non, nos valeurs ne mourront pas avec les femmes et les hommes de Charlie ! Trop de citoyens se sont battus par le passé pour que nous puissions les incarner à notre tour et les transmettre aux générations futures.


Partager sans diviser : un pari sur l’avenir

(Par Véronique Anger-de Friberg. Paru dans La revue du Cube de mai 2014)
Partager. Un mot plein de promesses qui évoque l’altruisme, le don, l’échange, la générosité, la réciprocité, la solidarité, la communauté, la confiance, la fraternité… Fraternité. Une valeur indissociable de l’idéal républicain de liberté et d’égalité en ces temps de grandes mutations et d’incertitudes, de changement d’ère.





Parce qu'ainsi va la vie...

(Par Véronique Anger-de Friberg. 24 août 2013)   
Personne n'oserait évidemment comparer la disparition d'un animal, aussi exceptionnel soit-il, à celle d'un être humain. Mais la disparition de cette petite chose qui dépendait de vous pour tout, qui occupait tellement de place dans votre univers depuis 12 ou 16 ans va vous plonger dans une peine immense pendant quelques jours ou quelques semaines.

. Résonnance : Bienvenue dans notre meute Vasco !


. La confiance, un état d'esprit ! 

(Par Véronique Anger-de Friberg. 8 avril 2012)   
Certaines personnes perçoivent a priori le monde comme hostile. «L’enfer c’est les autres» comme les décrivait Sartre… Pour moi l’enfer, ce serait plutôt un monde sans les autres, un monde où la défiance est la norme, où « Les autres » représentent a priori un ennemi potentiel, un danger. Or pour vivre serein avec ses semblables, il est nécessaire de se faire confiance.

. La "faim" du monde...

(Par Véronique Anger-de Friberg. 13 juillet 2010)   
L'Oxfam pousse un nouveau cri d'alerte désespéré : 10 millions d'Africains sont menacés de famine, principalement au Niger, au Tchad et au Mali. Plus de 400.000 enfants du Sahel risquent bien de mourir de faim. Dans l'indifférence générale. 


· Claude Allègre : Pour une vraie écologie !
(Par Véronique Anger-de Friberg. 28 avril 2010)                 
 « Il est temps que les dirigeants européens reviennent au principe de réalité, et surtout acceptent de vivre dans les temps présents, qu’ils cessent d’escamoter au profit d’un avenir mythique les dures réalités d’aujourd’hui. » Claude Allègre, L’imposture climatique ou la fausse écologie.

(Par Rémy Prud’homme, professeur (émérite) des universités.  26 avril 2010)
« Au total le nombre des chercheurs confirmés ne dépasse pas 20% des signataires. Si la pétition développait une argumentation, seule compterait la force des arguments et la qualité des signataires importerait peu. Mais elle ne contient guère que des jugements et repose sur la crédibilité des juges. ».

(Par Nicolas Grondin. 22 avril 2010)                
« Une création intellectuelle tangible, dans l’économie réelle, réalisée en direct sur le virtuel de leur mur. ». Nicolas Grondin, éditeur.
         
(Par Véronique Anger-de Friberg. 18 avril 2010)                  
L’éruption du volcan islandais l'Eyjafjallajokull, qui plonge l’Europe dans le chaos et fait ressurgir chez certains les peurs millénaristes de fin du monde, me semble une bonne opportunité de vous parler d’un livre original,Noon Moon, le dernier titre de Percy Kemp, l’un des maîtres du roman d’espionnage.

(Par Véronique Anger-de Friberg. 16 avril 2010)                  
« Il est devenu difficile de refuser l’hypothèse que ce sont des éruptions volcaniques rares et extrêmes qui sont responsables de ces moments où se réoriente complètement l’évolution des espèces, où c’est le plus chanceux plutôt que le mieux adapté qui survit. ». Vincent Courtillot, géophysicien, directeur de l’Institut Physique du Globe de Paris.

· 
Que nul n’entre s’il n’est géomètre !

(Par Patrick de Friberg, écrivain. 3 avril 2010)
Cette pétition est la conclusion du lent mouvement de paupérisation culturelle des scientifiques français, séparés de la Cité par la recherche des crédits politiques, fonctionnarisés par la Nation, déçus de n'avoir pas la mission nobélisée de sauver les générations futures, seuls.

(Par Véronique Anger-de Friberg. 3 avril 2010)
Dans son livre, Luc Ferry s’attache à défendre l’humanisme contre le naturalisme mais, en aucun cas, il ne plaide contre l’écologie (ça, c’est la thèse de ses détracteurs) ; il réclame une écologie respectueuse de la démocratie.

(Par Véronique Anger-de Friberg. Jeudi  1er avril 2010)
Quelle ne fut pas ma surprise, en ce jour de 1er avril, de découvrir qu’une grande partie du texte d’origine (du 27 mars 2010) de « L’appel Ethique scientifique et sciences du climat : lettre ouverte » avait été remplacée par de nouveaux paragraphes…

(Par Véronique Anger-de Friberg. Lundi 29 mars 2010)
Les scientifiques climato-sceptiques seront-ils contraints, comme Galilée en 1633, d’abjurer à genoux la formule prévue par le Saint-Office ?

(Par Véronique Anger-de Friberg. 20 mars 2010)
L’absence de contrôle social, la garantie de l’anonymat et d’une totale impunité libèrent la véritable nature de certains contributeurs. Trop d’entre eux, provocateurs, extrémistes, under trolls, confondent liberté d’expression et liberté de menacer, de diffamer ou d’insulter… au nom de la démocratie.

(Par Véronique Anger-de Friberg. Jeudi 18 mars 2010)
Laisser croire que, sans menace physique, « 80% des gens » seraient susceptibles d’accepter de faire souffrir un innocent si on leur en donnait l'ordre est faire insulte à l'intelligence des individus qui ont refusé le postulat de base du jeu pilote.

(Par Véronique Anger-de Friberg. Vendredi 12 mars 2010)
A la veille de la sortie du film "La rafle", 3,5 millions de téléspectateurs ont regardé la spéciale "Rafle du Vel d'Hiv" diffusée sur France 2 mardi dernier, dont, espérons-le, une grande majorité de jeunes qui ne connaissaient pas cet épisode.

(Par Véronique Anger-de Friberg. Lundi 22 février 2010)
On sentait bien que ça le démangeait depuis le climategate, qu’il n’a par ailleurs quasiment jamais évoqué dans les colonnes de son quotidien autrement que pour dénoncer un complot machiavélique. Cette fois, il va trop loin. En sous-entendant que les climato-sceptiques d’aujourd’hui sont les nazis d’hier, Hervé Kempf –et Le Monde qu'il entraîne dans son idéologie suicidaire- semblent avoir perdu –si ce n’est la raison- tout au moins le sens de la mesure, des mots et de l’Histoire.

(Par Véronique Anger-de Friberg. 7 février 2010)
Je me réjouis d'entendre enfin quelques voix discordantes, mais je m'interroge : où étaient ces «négationnistes» (je parle des Bruckner, Staune, Zemmour, Haski,...) quand nous n'étions qu'une poignée à oser nous élever contre le discours écolomaniaque ?

(Par Véronique Anger-de Friberg. 14 janvier 2010)
Vu sur la chaîne Planète : les extraits d’un documentaire exclusif sur les pratiques des Talibans organisant la terreur et mettant en scène des exécutions publiques.

(Par Véronique Anger-de Friberg. 8  janvier 2010)
L'article qui fait scandale : GRIPPE A. L'IMPLACABLE REQUISITOIRE DU DEPUTE WODARG. Une interview de Wolfgang Wodarg, président de la commission santé du Conseil de l’Europe.

(Par Véronique Anger-de Friberg. Nouvelle version du 7  janvier 2010)
Lorsque le ton devient haineux sur les blogs, les commentaires ressemblent de plus en plus à ces lettres anonymes envoyées au notable du village par un vilain "corbeau"…


(Par Véronique Anger. 6 janvier 2010)
Dans l’un de mes récents fils de discussion sur Facebook, j’interrogeais les membres de mon groupe sur le mal-être des Français, évoquant le paradoxe entre le taux de natalité le plus élevé d’Europe (2 bébés par Française) et la morosité ambiante.

(Par Véronique Anger. 24 décembre 2009)
Sur les 5,5 millions de Français touchés par le virus -sur une population de 64 millions- 176 malades sont décédés de causes directement ou indirectement liées au virus selon le ministère de la Santé. 

(Par Véronique Anger. 21 décembre 2009)
Si l’écologie, devenue une priorité, peut être un choix de vie collectif, elle ne peut en aucun cas être imposée comme la religion du troisième millénaire. 

(Par Véronique Anger. 11 décembre 2009)
Ou quand les grands médias découvrent soudain les vraies urgences ? Et oui, les vraies urgences, ce n'est pas le réchauffement, mais bien l'eau, les déchets urbains, la surpopulation, l'éducation, la faim, la pollution chimique, les énergies renouvelables et, surtout, SURTOUT, tous ceux qui meurent aujourd'hui de faim et de maladie faute de moyens.

(Par Véronique Anger. 30 novembre 2009)
Les inégalités se perpétuent en dépit d’un système scolaire qui prétend respecter l’égalité des chances. Les emplois les mieux rémunérés vont aux enfants des classes favorisées. Aux autres, les emplois subalternes… ou le chômage.

(Par Véronique Anger. 29 novembre 2009)
Avant-propos de mon nouvel essai, "La dernière Croisade. Des Ecolos... aux Ecolomaniaques!"

(Par Véronique Anger-de Friberg. 27 novembre 2009)
Les grands journaux radio, télé et papier se disent "d’information" alors qu’ils ne sont que des journaux d’opinion. Sinon, comment expliquer qu’ils relaient, sans mener d’investigation sérieuse, les grands mensonges de ce début de XXIème siècle : gros mensonge qui a "justifié" la guerre en Irak, gros mensonge de la pandémie de grippe A (H1N1), gros mensonge du GIEC sur le réchauffement.

(Par Véronique Anger-de Friberg. Billet d’humeur du 22 novembre 2009)
Rappel des faits : jeudi 19 novembre 2009, la BBC annonce qu’un hacker a piraté le serveur courriels du CRU (Climate Research Unit) l'un des centres d’études climatiques de référence du GIEC.

(Par Véronique Anger. 17 septembre 2009)
Si les simples citoyens sont prêts à changer leurs comportements et à abandonner les énergies fossiles pour des carburants propres, les lobbies pétroliers eux n’y ont évidemment aucun intérêt.

(Par Véronique Anger. 15 septembre 2009)
Toujours plus fort… l’invention d’une fiscalité écologique, « la taxe carbone » encore appelée (doux euphémisme) « contribution climat-énergie ».


(Par Véronique Anger-de Friberg. Billet d’humeur du 10 septembre 2009)
Hortefeux a été pris la main dans le sac ! Et le plus grave, c'est qu'il est sincèrement convaincu de ne pas être raciste. Cela dit, il est sans doute assez représentatif d'une catégorie de Français.

(Par Véronique Anger. Billet de « très mauvaise » humeur du 18 juillet 2009 !)
Le paludisme tue un être humain toutes les 30 secondes en Afrique. 500 millions de cas cliniques sont recensés chaque année. Cette maladie, qui pourrait être éradiquée si on y mettait les moyens, touche encore une centaine de pays dans le monde.

(Par Véronique Anger. 14 juillet 2009)
Ceux qui ne jurent que par elle prétendent que la géoingénierie permettrait aux scientifiques de contrôler le climat de la Terre tout entière. 

(Par Véronique Anger. 11 juin 2009)
Je vous recommande chaleureusement de relire « Le Macroscope. Vers une vision globale », un essai du scientifique-futurologue Joël de Rosnay publié en 1975 (Seuil) et un ouvrage visionnaire devenu une référence en matière de réflexion et de proposition sur l’écologie.


(Par Véronique Anger. 5 juin 2009)
J’aimerais tant que cette émotion soit utilisée pour s’imaginer « à la place de… ». A la place de ceux qui n’ont que faire de nos messages alarmistes quand leurs enfants dépérissent sous leurs yeux. J’aimerais qu’on enseigne aux plus jeunes la compassion et l’empathie.


(Par Véronique Anger-de Friberg. 5 juin 2009)
« Pour éviter la catastrophe, il faut en énoncer la fatalité » dirait Jean-Pierre Dupuy, le « catastrophiste éclairé » cité par Edgar Morin dans l’émission de France Culture, « Les nouveaux chemins de la Connaissance » de Raphaël Einthoven en février 2008.


(Par Véronique Anger-de Friberg. 31 mai 2009)
En prévision de la sortie mondiale de « Home », le docu-film sur la planète de Yann Arthus Bertrand, la bande-annonce se propage frénétiquement sur Facebook et partout sur le Net.
Ou, l’auto-publication ne date pas d’aujourd’hui !
(Par Véronique Anger-de Friberg. 20 mai 2009)
J’aimerais rappeler que la publication numérique et l’auto-édition ne sont pas nés avec Lulu ou ces autres sites qui proposent aujourd’hui de publier son livre soi-même et de le proposer en téléchargement gratuit ou payant.
           
(Par Véronique Anger-de Friberg. 6  mai 2009)
Indispensable pour accroître l’indépendance énergétique des pays non producteurs de pétrole, le développement des énergies dites « propres » va contribuer à créer des dizaines de milliers d’emplois dans les prochaines années.

(Par Véronique Anger-de Friberg. 2 mai 2009)
Petit tour d’horizon (non exhaustif) des nouveautés les plus prometteuses en matière de véhicules « propres ». Avis aux amateurs qui souhaiteraient en rajouter...
 (Par Véronique Anger-de Friberg. 30 avril 2009)
Signe d’un changement d’époque ou d’une réelle prise de conscience, la propulsion électrique et les énergies alternatives auront été les vedettes des salons de l’automobile 2009 de Paris, Detroit ou Genève.
(Par Véronique Anger-de Friberg. 18 avril 2009)
J’écoutais distraitement l’émission de Christiane Charrette en direct du salon du Livre de Québec ce matin quand l’un des écrivains invités, Richard Dubois, a commencé à parler des Français…

(Par Véronique Anger. 12 février 2009)
Jusqu’à ces derniers mois, on pensait que le Néandertalien avait pu disparaître à cause du changement climatique, mais l’homme de Néandertal aurait été victime de la compétition avec l’Homo sapiens, et non d’une détérioration du climat.

(Par Véronique Anger. 26 janvier 2009)
Parmi les points en litige : le désir de la Direction de confier en sous-traitance des tâches de rédaction et de mise en page. Dans un monde de plus en plus multimédia, la presse écrite est vouée à une transformation radicale, prédisent les experts. ».

(Par Véronique Anger. 9 janvier 2009)
Comme chacun sait, sur les blogs, le pseudo est la règle. Depuis quelques jours, une discussion fait rage sur Agoravox suite à mon interview du biologiste Jean-Jacques Kupiec. Ce débat animé (pour ne pas dire « combat ») oppose ainsi Jean-Jacques Kupiec (qui signe ses billets d’un JJK transparent) à un certain « Dickin » terminant chacun de ses commentaires acides d’un mystérieux « BL »…

(Par Véronique Anger-de Friberg. 14 décembre 2008)
Je viens de regarder « La grande Librairie », l’émission de François Busnel, sur le site de France 5. Très beau thème que celui des « Passeurs » et très beau mot. L’un de mes préférés…

(Par Véronique Anger. 11 décembre 2008)
Dans le monde d’aujourd’hui, notre conception « ethnique » de la nation, qui repose sur l'idée que les Français « de souche » partagent des racines communes (ethniques, religieuses, culturelles…) est non seulement une illusion, mais un concept d’un autre âge.

(Par Véronique Anger-de Friberg. 9 décembre 2008)
J’ai refermé « Ocean’s songs ». Je n’avais jamais lu Olivier de Kersauson, alors voici mes impressions...

(Véronique Anger. 4 novembre 2008
« I have a dream »… Oui, beaucoup en ont rêvé ; le sénateur Barack l’a fait! Pourtant il y a deux ans, qui aurait parié sa chemise sur un candidat métis ? Le peuple américain vient de nous rappeler qu’il était aussi capable du meilleur…

(Véronique Anger. Avril 2008)
Aujourd’hui, la génération au pouvoir dans les pays libres et riches est toujours celle des « baby boomers ». La génération qui « a fait » la révolution de Mai 68. Celle qui a tout connu : le rock & roll, la drogue, l’alcool, la libération sexuelle, la vitesse et le plein emploi…

(Véronique Anger. Mars 2008) 
Lorsque le ton devient haineux sur les blogs, les commentaires ressemblent de plus en plus à ces lettres anonymes envoyées au notable du village par un vilain "corbeau". Et oui, on l'a presque oublié, mais dans la vie réelle, quelqu'un qui ne signe pas ou se cache derrière un faux nom pour dénoncer ou insulter quelqu'un d'autre s'appelle un "corbeau"...

(Véronique Anger. 24 février 2008) 
Quand de Gaulle rétorquait sans sourciller : " Vaste programme… " à un citoyen qui l'invectivait en lui lançant un " Mort aux cons ! " peu respectueux, au moins c'était croustillant…

· La fin du rêve de l'internet libertaire ?
Ou, Quand la notion de gratuité sur le Net n'a pas le même sens pour tous
(Véronique Anger. Février 2008. Texte repris sur Yahoo France)
Que penser de la gratuité sur internet ? Prenons un exemple qui nous concerne tous : les blogs. Je ne parlerai pas ici des blogs " entre amis " qui restent confidentiels, mais des grosses machines, des blogs à forte audience, des blogs influents.

(Véronique Anger. 5 octobre 2006)
Courageux Claude Allègre qui ose élever la voix contre la pensée dominante... A-t-on encore le droit d'émettre des idées contre-cycliques ? Ou bien l'hérétique sera-t-il conduit au bûcher par les adeptes du terrorisme intellectuel ?


(26 août 2006)
Préface de L'urgence de la métamorphose, le livre-testament de Jacques Robin (dialogue avec Laurence Baranski).

(22 août 2006)
Postface de L'urgence de la métamorphose, le livre-testament de Jacques Robin (dialogue avec Laurence Baranski).

(Par Véronique Anger. Octobre 2005)
La revue Prospect ("Britain’s intelligent conversation"), associée pour l’occasion à la revue américaine Foreign Policy, a interrogé 20.000 personnes dans le monde pour savoir qui, selon elles, était "l’intellectuel le plus influent " ?

(Par Véronique Anger. Août 2005)
Si, comme moi, vous êtes propriétaire d'animaux domestiques, et si vous avez souvent le sentiment que vos braves petites bêtes "comprennent" tout ce que vous leur dites (laissons ironiser les détracteurs de l'intelligence animale...) vous serez certainement intéressé par cette étude réalisée par la Yale University.


(Par Véronique Anger. 3 août 2005)
Dans une interview accordée à « Terre Sauvage », le professeur Gilles-Eric Séralini, scientifique de réputation mondiale, dénonce les effets dévastateurs de la pollution chimique, et donne un point de vue sans langue de bois sur les OGM.